Noway Silent


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Arrivé... L

Aller en bas 
AuteurMessage
You're the One



« Messages : 16
« Date d'inscription : 04/12/2009

I d e n t i t y
« Meute ;:
« Relations ;:
« Experience ;:
Arrivé... L Left_bar_bleue100/100Arrivé... L Empty_bar_bleue  (100/100)

Arrivé... L Empty
MessageSujet: Arrivé... L   Arrivé... L EmptyVen 4 Déc - 22:04

    Etendue Morte. Oubliée. Tant de chose cachée. Cassée. Triste de fin pour une terre si belle. On dit que ce souffle est vie. Je le vois plutôt destructeur. Souffle de mort. Souffle de mauvais présage. Souffle de tempête, de mirage. Je lève la tête. Je suis seul, toujours seul. Cela ne me dérange pas. Solitude. Ma grande amie. Ne me quitte pas. Sans toi. Je serais quoi ? Je ne pourrais plus penser en silence. Je ne pourrais pu ruminer mes songes, mes rêves. Je ne pourrais plus peser le pour et le contre. Je serais perdu. A jamais. Dans l’oublie. Comme cette terre. Vaste terre. Dévastée par un souffle d’aire.

    Mon poil blanc se gonfle. Le vent me fouette le visage. Plissant les yeux, je fais face au vent. Je fais face à la pluie qui arrive. Oui, fines gouttes d’eau dévastatrices. Larmes du ciel. Perles éternelles. Diamants maléfiques. Larmes du ciel, je vous haïs. Je haïs tout. Tout simplement tout. Je ne sais retrouver le gout de la vie. Je ne sais retrouver le gout de l’envie.

    J’avance. C’est tout ce que je sais faire. J’étais qu’une ombre transparente. Je jouais avec mon pouvoir, apprenant peu à peu à le contrôler. Peut-être est-ce pour cela que personne ne me cherchait dans ce monde. Peut-être parce que pour eux, j’étais près d’eux, juste invisible, juste silencieux. Oh quelle sera leur déception quand ils découvriront la triste vérité. J’avais disparu. De leur vie. Peut-être étais-je important ? J’aimais rêver que j’étais fils d’un dominant, hérité d’une grande meute. Fils perdu, fils pleuré. J’aimais à imaginer. Qu’on me cherchait. Qu’on m’appelait mais que je ne pouvais répondre à leur cri, à leur hurlement, car je ne connaissais pas le nom qu’ils prononçaient, ayant perdu même jusqu’à mon nom.

    Perdre la mémoire. Les gens ont beaucoup de mal à imaginer cela. C’est comme un trou béant dans notre tête. C’est comme si vous cherchez quelque chose mais que ce quelque chose est flou, inaccessible, vous l’avez sur le bout de la langue, mais il ne vient pas, il ne veut pas sortir. Vous abandonnez alors, vous vous dites que vous vous rappelleriez plus tard. Moi, plus tard, c’est quand ? Demain ? Après-demain ? Des années ? Cela fait 2 ans que je voyage. Deux ans que je supporte ce trou béant. Que je le questionne, sans repos, sans relâche…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arrivé... L
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suivi de l'arrivé des oiseaux, saison estivale 2007
» Les boutures sont arrivés à Québec
» il est arrivé sans crier gare!
» Mail de confirmation d'arrivée d'un message privé.
» arrivée air poele

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Noway Silent :: { Just the West :: { Le souffle de la Vie-
Sauter vers: